04/04/2006

Quel courage

Je vous admire, Mr Martin. Vous venez de perdre votre enfant de 12 ans, et vous avez accepté que ses organes aident d'autres enfants à vivre.

Votre intervention au journal télévisé m'a ému.

Je me doute que vous ne lirez jamais ces quelques phrases, mais sachez que je suis de tout coeur avec vous. Je vous présente toutes mes condoléances.

08:14 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.